Europe

Sweden
Germany
Great Britain
Spain

Russie

Asie

Japan
China
Singapore
Corean
Thaïlande

USA

Canada

L’Exportation

Welcome ! 

French bread starts with French flour quality!

Please feel free to contact us for your French flour request.

Our sales & bakers team is here to support you:

– Range product discovery

– Bakery training France & aboard

– Marketing & communication

L’aventure de l’export

L’aventure américaine de la boulangerie-pâtisserie française…

boulangerie like home

Clémence et Christine Pereur

BOULANGERIE_3

menu boulangerie like home

La boulangerie-pâtisserie par les femmes ! Oui messieurs ! Elles ont le sens de l’aventure, des responsabilités, de la ténacité et de la poigne. Christine Pereur et sa fille, Clémence, se sont envolées depuis maintenant un an à Saint-Louis, Missouri aux USA pour une aventure de boulange. Une aventure oui, car la boulange à l’export, c’est un rêve magique, mais surtout une aventure d’organisation…

Christine, à 59 ans, se reconvertie sans crainte en boulangerie à l’école Ferrandi de Paris et passe un CAP boulanger. Sa fille Clémence, 26 ans, est déjà pâtissière émérite et pleine d’ambitions sans frontières…

 

like homme lieu

 

L’histoire est lancée.

Clémence qui a déjà vécu deux ans à Saint-Louis, Missouri connaît bien les lieux. Après un repérage avec son père, le lieu de la future « Bakery » est trouvée. Ce sera une location idéalement située, proche des universités, de l’Alliance Française, de parkings et de nombreux commerces.

Les travaux sont lancés, le concept marketing tout trouvé : « Like Home » est né. Quoi de mieux que de se sentir à la maison pour déguster de bons plats français tous à base de pain, brioches, viennoiseries et autres gourmandises typiques françaises…

Le concept fait mouche. Et pas besoin d’intégrer ici ou là des produits américains sauce française. Non ! Ce que l’on veut ici c’est manger français ! Pour vous dire, le sandwich qui cartonne est la baguette Brie de Meaux. Ah le fromage français… On ne vous parle pas du macaron : l’indétrônable macaron. Par dizaines.

L’Américain est connecté plus que jamais, ils ont beaucoup d’avance sur nous Français pour ça.

Ils commandent, précommandent tout via le web. Un site et une page Facebook étaient alors indispensables. C’est d’ailleurs le seul média qui fonctionne pour la promotion : les réseaux sociaux ! le bouche à oreille ! Il faut aller vers les Américains pour leur faire déguster. Ils n’ont pas la curiosité téméraire de goûter tout seul… C’est donc en organisant des dégustations et en jouant la carte web et communication virale à plein régime que « Like Home » s’est développé de manière exponentielle en un an.

Certes, aujourd’hui les clients rentrent pour le lunch et le snack. Mais comme tout est fait maison, à base de pain, et qu’un salad’vore ne repart jamais sans une dégustation de pain… La promo se fait toute seule et de plus en plus de clients repartent en achetant une baguette !

 

Plat menu like home

 

Il ne faut pas pousser la consommation mais il faut la suggérer, faire découvrir le produit, les saveurs, les façons de consommer. Et, comme le croque-monsieur et la quiche sont les stars du lunch français pour les Américains, il reste un terrain immense de possibilités. Ils sont gourmands aussi figurez-vous ! et ils apprécient les bonnes choses… guimauves, caramels maison…
Après, c’est comme chez nous, pour faire la différence il n’y a pas 36 solutions : la qualité des matières premières, et la transparence. Peut-être la transparence encore plus qu’en France. Il faut voir et s’assurer de ce que l’on a vu. On peut donc découvrir en boutique les fabrications des produits via des films courts, des photos etc. Une fois que la confiance est installée, les habitudes de consommations arrivent vite. Vous vous demandez peut-être comment bien gérer les prix pour des produits français aux matières premières de qualité et qui viennent pour la plupart de France ?

Tout est dans l’étude du marché concurrentiel, de la capacité de paiement de la clientèle, et du bon prix : celui que le consommateur acceptera, celui d’un rapport prix-qualité-travail satisfaisant. Certes la baguette est vendue 4 $, soit environ 3,53 euros. Mais certains de leurs concurrents la vendent 7 $ et elle n’est même pas faite maison, et elle se vend. C’est donc qu’il y a un marché, une demande, une possibilité, et surtout une bonne étude financière !

 

pâtisserie like home

 

En parlant de finances, Christine nous alerte aussi sur la considération importante qu’il faut avoir sur le montage du business plan et de l’étude de marché. Mais rien de bien différent de la France : on y retrouve le même délai administratif. C’est d’ailleurs ce qui a été le plus dur à gérer pour l’ouverture. Heureusement, elles étaient accompagnées par un avocat local spécialisé et habitué des démarches.
Aujourd’hui, après un an d’ouverture, « Like Home » se développe toujours et les clients avec. Une belle aventure sous le signe de la détermination et de la passion.

Une passion et une réussite partagée entre mère et fille !

www.facebook.com/likehomecommealamaison

 

logo like home